Crédit d’impôt transition énergétique : bientôt la fin !

Le ministère de la transition écologique et solidaire vient de présenter son plan pour le logement. Le taux du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) dont pouvaient bénéficier les français imposables pour changer leurs portes d’entrée, fenêtres et volets, disparaîtra fin mars 2019.

Les portes, fenêtres et volets exclus à compter de fin mars

Jusqu’au 26 septembre dernier, vous pouviez déduire de vos impôts 30% des dépenses d’équipements et/ou de main d’œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique tels que l’isolation, le changement de fenêtres ou de volets, dans la limite de 8.000 euros pour un célibataire et de 16.000 euros pour un couple. La réduction d’impôt maximale est donc de 4.800 eurosPour bénéficier de cette aide, vous deviez recourir à des professionnels reconnus garants de l’environnement (RGE) comme ML-SOLUTIONS. Le logement concerné par les travaux devait constituer votre habitation principale et être achevé depuis plus de 2 ans.

Depuis le 27 septembre, ce taux vient de passer à 15% pour les travaux de changement de fenêtres et de portes d’entrée. En 2018, les contribuables continueront à bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique lorsqu’ils effectuent certains travaux dans leurs logements y compris le remplacement de portes ou de fenêtres, et ce jusqu’au 28 mars 2018.  Après cette dateLes portes d’entrée, fenêtres ainsi que les volets isolants ne seront plus éligibles au crédit d’impôt.

Le bénéfice du taux réduit de TVA à 5,5% applicable aux prestations d’acquisition et de pose de fenêtres, volets isolants et portes restera quant à lui, acquis jusqu’au 31 décembre 2018.

Une prime pour remplacer le crédit d’impôt

Le gouvernement veut remplacer en 2019 le CITE par une prime, qui pourra être versée dès que les travaux sont achevés pour que les ménages n’aient pas à avancer les fonds et attendre le paiement des impôts.

Cette mesure va donc permettre de venir en aide aux ménages ayant des revenus modestes, possédant souvent une trésorerie faible ne leur permettant pas d’attendre un an avant d’obtenir leur remboursement.

Le CITE n’est cependant pas un financement à minimiser. En effet, il peut permettre aux personnes réalisant des travaux de rénovation énergétique de bénéficier d’économies importantes. Alors n’attendez plus pour profiter du crédit d’impôt transition énergétique !